Football

Erik ten Hag règle ses comptes avec les journalistes

on

La pression monte de plus en plus à Manchester United. Toujours largués à la 7e place de Premier League, les Red Devils traversent une période difficile marquée par une vente du club qui s’éternise, les résultats décevants en Ligue des Champions et les relations tendues entre les joueurs et Erik ten Hag. À ce sujet, la presse britannique a récemment expliqué que le technicien néerlandais avait perdu la moitié de son vestiaire, qui remettrait en question l’approche et la tactique de son jeu, ainsi que ses choix de joueurs.

La suite après cette publicité

Quatre journalistes de grands médias britanniques ont d’ailleurs été interdits d’assister à la conférence de presse, ce mardi. Sans les médias concernés, l’ex-manager de l’Ajax a d’ailleurs démonté les rumeurs. «Vous pouvez voir par exemple la remontée contre Brentford, le match contre Burnley ou contre Fulham et à chaque fois, l’équipe est là. Elle a fait preuve de beaucoup de caractère, de beaucoup de détermination, de résilience, donc nous sommes unis. Les joueurs sont derrière moi», a-t-il d’abord lâché.

À lire
MU interdit à plusieurs journalistes d’aller en conférence de presse

Erik ten Hag dément les critiques de son vestiaire

Avant de revenir sur les supposées critiques d’une partie de ses joueurs sur son style de jeu. «J’écoute toujours mes joueurs et je leur donne toujours l’occasion de s’exprimer. Si les joueurs ont une opinion différente, bien sûr, je les écouterai. Peut-être qu’un ou deux (me l’ont dit), mais en général, la majorité veut jouer comme ça, courageux, proactif et dynamique, c’est ce qu’ils veulent. On peut voir que les joueurs sont derrière le projet grâce aux performances contre Everton et Galatasaray, nous nous améliorons vraiment».

La suite après cette publicité

Enfin, Erik ten Hag s’est expliqué sur l’interdiction d’accès à la conférence de presse des journalistes de Sky Sports, du Mirror, du Manchester Evening News et d’ESPN. «Les histoires de vestiaires sont fausses, bien sûr, il y a toujours, dans chaque équipe, des joueurs qui ne jouent pas, qui ne sont pas aussi heureux. Il faut attendre l’occasion de jouer et cela peut arriver, mais il n’y a pas de problèmes. Les journalistes auraient dû venir nous voir d’abord au lieu de faire des articles dans notre dos, ce qui n’est pas correct. Nous avons de bonnes relations, ils viennent nous voir avant, nous en discutons». Erik Ten Hag ne devra pas se louper lors du choc contre Chelsea, ce mercredi à Old Trafford (21h15).

Pub. le
MAJ le

Erik ten Hag règle ses comptes avec les journalistes 24hfootnews.

You must be logged in to post a comment Login