Football

Tite ne défend pas Dani Alves

on

Jeudi dernier, Daniel Alves (40 ans) a été condamné à 4 ans et 6 mois de prison, lui qui a été accusé d’agression sexuelle sur une jeune femme de 23 ans en boite de nuit à Barcelone en décembre 2022. Une décision qui a fait grand bruit au Brésil. Là-bas, l’ancien sélectionneur national, Tite, a évoqué cette décision de justice en conférence de presse. Ses propos sont relayés par Sport. «Je comprends votre question et je ne peux pas porter de jugement sans avoir tous les faits et les informations véridiques à ce sujet (…) Chaque erreur doit être punie, mais ce n’est pas moi qui juge. Je ne connais pas tous les faits, c’est pourquoi je dois être très prudent. Je pense que quiconque fait une erreur doit être puni. C’est ainsi que j’ai été éduqué par mon père : d’abord je vous enseigne et, deuxièmement, je vous punis pour que vous appreniez.»

La suite après cette publicité

L’entraîneur de Flamengo a ajouté qu’il a pris ses distances avec Alves depuis un certain temps. «Il y a une étape professionnelle au cours de laquelle il a travaillé avec moi et il y a d’autres étapes professionnelles et personnelles que je ne connais pas et que je ne peux pas juger.» Enfin, Tite a comparé la situation du latéral droit à celle de Neymar, qui avait été accusé de viol en 2019 avant d’être dédouané. «À cette époque, je suis allé à une conférence de presse quand il y avait un problème avec Neymar. Sur les 24 questions, je devais répondre à 18 par rapport à la situation du joueur. J’ai dit la même chose que maintenant, à savoir que je n’avais pas de connaissances profondes sur le sujet, mais que les erreurs doivent être punies.» Le message est passé…

Pub. le
MAJ le

You must be logged in to post a comment Login